RICCI, Evelyne

Professeur à l'Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3. Contact: evelyne.ricci@free.fr

Domaine de recherche : Théâtre XIXe-XXe. Histoire culturelle. Relations culture/politique.

Thèse de Doctorat : Le théâtre à Malaga sous la Seconde République (1931-1936). Sous la direction de M. Le Professeur Serge Salaün, soutenue le 7-12-2001, à l’Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3

Publications

Monographies :
—Le retour du tragique dans le théâtre espagnol contemporain (Valle-Inclán, Alberti, Lorca), Paris, Armand Colin, 2007, 150 p.
—Vida teatral y espectáculos en Málaga a principios del siglo XX, Málaga, Servicio de Publicaciones, Diputación Provincial de Málaga, 1996, 210p.

Ouvrages collectifs :
—Évelyne RICCI (coord), Études sur le tragique dans le théâtre espagnol du XXe siècle (Valle-Inclán, Alberti, Lorca), Collection « Les travaux du CREC en ligne », n°5, 2009, 106 p, http://crec.univ-paris3.fr/livre5.php
—Serge Salaün, Evelyne Ricci y Marie Salgues (eds), El teatro español en la encrucijada (1890-1910), Madrid, Editorial Fundamentos, 2005, 363 p.

Articles, communications :
—« La critique face au théâtre commercial : l’exemple de la presse de Málaga (1909-1936) », in Serge SALAÜN et Françoise ETIENVRE (éds.), La Réception des cultures de masse et des cultures populaires en Espagne : XVIIIe-XXe siècles, Collection « Les travaux du CREC en ligne », n°6, 2009, http://crec.univ-paris3.fr/actes/10%20Ricci.pdf
—« La poétique des seuils : vers un nouveau tragique (Analyse des espaces liminaires dans le théâtre de Valle-Inclán, Alberti et Lorca) », in Évelyne RICCI (coord), Études sur le tragique dans le théâtre espagnol du XXe siècle (Valle-Inclán, Alberti, Lorca), Collection « Les travaux du CREC en ligne », n°5, 2009, 106 p, http://crec.univ-paris3.fr/livre5.php
—« À la découverte de l’Amérique : La trilogía americana de José Sanchis Sinisterra ou la mémoire de la Conquête en question », in Catherine ORSINI (éd), Mémoire(s). Représentations et transmission dans les monde hispanique (XXè-XXIè siècles), Dijon, Hispanistica XX, EUD, 2008, p. 339-349.
—« La rencontre en scène ou la naissance d’un nouveau genre théâtral, l’Esperpento (Luces de Bohemia de Valle-Inclán) in Philippe MEUNIER et Jacques SOUBEYROUX (éd.), Stratégies de l’“encuentro” et du “desencruentro” dans les textes hispaniques, St Étienne, Publications de l’Université de St Étienne, 2008, p. 243-256.
—« La vision tragique de l’homme dans le théâtre de Valle-Inclán et d’Alberti » in Begoña RIESGO (éd.), Le retour du tragique : le théâtre espagnol aux prises avec l’histoire et la rénovation esthétique (1920-1936), Paris, Édutemps, 2007, pp. 63-78.
— « Le théâtre de Rafael Dieste ou l’identité mise en scène », Hispanística XX, 23, 2006, pp. 431-447.
—« Halma Angélico : l’Avant-garde au féminin? », in Françoise ÉTIENVRE, Regards sur les Espagnoles créatrices (XVIIIe-XXe Siècles), Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2006, pp. 165-179.
—« ¡Cielo mi marido! : Traductions et adaptations du théâtre de boulevard en Espagne », in Solange HIBBS et Monique MARTINEZ (eds.), Traduction, adaptation, réécriture dans le monde hispanique contemporain, Toulouse, PUM, 2006, pp. 404-415.
—« Les loisirs du petit Franquiste : Flechas y Pelayos (1936-1939) » in Serge SALAÜN et Françoise ÉTIENVRE (coords.), Ocio y ocios. Du loisir aux loisirs (Espagne XVIIIe-XXe Siècles), Université de la Sorbonne-Nouvelle-CREC, 2006, http://crec.univ-paris3.fr/loisirs/09-riccie.pdf.
—« Des militaires d’opérette : le théâtre, un loisir au service de la Nation », en collaboration avec Marie SALGUES, in Serge SALAÜN et Françoise ÉTIENVRE (coords.), Ocio y ocio. Du loisir aux loisirs (Espagne XVIIIe-XXe Siècles), Université de la Sorbonne-Nouvelle-CREC, 2006, http://crec.univ-paris3.fr/loisirs/13-ricci-salgues.pdf.
—« Le vertige de la décadence : Antonio de Hoyos y Vinent face au mal », Hispanística XX, 22, 2005, pp. 409-429.
—« Les clés (textuelles) des maisons closes » in Le(s) plaisir(s) en Espagne (XVIIIe-XXe Siècles), Serge SALAÜN et Françoise ÉTIENVRE (ed.), Université de la Sorbonne-Nouvelle-CREC, 2004, www//crec.univ-paris3.fr
—« La venganza de Don Pedro », in Alberto ROMERO FERRER et Marieta CANTOS CASENAVE (éd.), ¿De qué se venga don Mendo? Teatro e intelectualidad en el primer tercio del siglo XX, El Puerto de Santa María, Fundación Pedro Muñoz Seca, 2004, pp. 507-516.
—« Crisis y espectáculos: La contabilidad del Teatro Cervantes de Málaga (febrero-abril de 1917) », ALEC, 29 (2), 2004, pp. 93-118.
—« Théâtre et engagement politique chez Rafael Alberti : Rire, jeux et artifice», in Serge SALAÜN et Zoraida CARANDELL (ed.), Rafael Alberti et les avant-gardes, Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2004, p. 175-192.
—« Por Dios y por la Patria : le théâtre de José María Pemán (1931-1936) », Hispanística XX, 21, 2003, pp. 277-289.
—« Joaquín Sorolla et Ignacio Zuloaga : Le clair obscur d’une Espagne fin de siècle » (en collaboration avec Emmanuel LE VAGUERESSE), in Jean-René AYMES et Serge SALAÜN (éd.), Les fins de siècle en Espagne, Paris, Presses de la Sorbonne-Nouvelle, 2003, p. 221-234.
—« Les voies idéologiques et esthétiques de la filiation socialiste : Juan A. Meliá, auteur de théâtre », in Corinne et Manuel MONTOYA, (éd.), La Question de l’auteur, actes du XXXè Congrès de la Société des Hispanistes Français, Brest, Université de Bretagne Occidentale, 2002, pp. 331-347.

Ce contenu a été publié par admin. Mettez-le en favori avec son permalien.